Site officiel du festival Premières, jeunes metteurs en scène européens,
Badisches Staatstheater Karlsruhe / Maillon / TNS

Credits : Poste 4 / Développlan

8 juin 2014

Pour Antoine Laubin : "Participer à Premières signifie aussi une visibilité importante face à de nouveaux partenaires potentiels"

  • Dehors © Alexandre Schlub

Metteur en scène du spectacle Dehors, Antoine Laubin évoque ses influences artistiques et son travail de création.

Quelles sont vos influences artistiques et théâtrales ? Et quels metteurs en scène vous inspirent ?
Les textes ayant le plus influencé ma pratique artistique sont les écrits théoriques du dramaturge Jean-Marie Piemme (ceux, par exemple, contenus dans le recueil Le Souffleur inquiet. De manière plus générale, ce sont les figures « historiques » dont l'implication dans le travail est telle que leur vie se confond avec leur métier qui m'inspirent : par exemples Fassbinder, Truffaut, Brecht, Genet, ou, plus récemment, Angelica Liddell.

Quelle importance accordez-vous au texte dans votre travail ?
Cela dépend de la nature du projet. L'importance du texte peut être centrale dans certains cas et tout à fait accessoire dans d'autres. Quel que soit son degré de centralité dans le projet, le texte intervient dans ma pratique comme un matériau destiné à servir la recherche de mise en formes en lien direct avec le sujet.

En quoi est-ce important pour vous de participer au festival Premières et qu’attendez-vous des rencontres avec les autres artistes européens invités ?
Il est toujours réjouissant que son travail soit vu, commenté, rencontre de nouveaux spectateurs. Participer à Premières signifie aussi une visibilité importante face à de nouveaux partenaires potentiels, ce qui est précieux. Je n'attends rien en particulier des rencontres avec les artistes européens présents au festival mais je suis toujours curieux de découvrir d'autres pratiques et d'autres recherches que les miennes, et ravi de dialoguer avec ceux qui les portent.

Photo © Alexandre Schlub

blog comments powered by Disqus