Site officiel du festival Premières, jeunes metteurs en scène européens,
Badisches Staatstheater Karlsruhe / Maillon / TNS

Credits : Poste 4 / Développlan

7 juin 2014

Premières : "Rencontrer d’autres artistes est l’occasion de réfléchir" selon le collectif Codice Ivan

  • What the hell is happiness © Alexandre Schlub

C'est au tour du collectif Codice Ivan de répondre aux questions de l'équipe du Journal Premières !

Quelles sont vos sources d’inspiration artistiques et par quels metteurs en scène êtes-vous influencés ?
Ces dernières années, nous avons tous les trois travaillé en tant que collectif : nous participons à chaque prise de décision et à chacun des aspects du travail de création. Nous avons tous des bagages artistiques très différents et c’est une inspiration en soi que de tendre à faire communiquer ces langages. En ce qui concerne les metteurs en scène qui nous inspirent, nous pouvons citer : Jérôme Bel, Xavier le Roy, Forced Entertainement, Marina Abramovic, Rodrigo Garcia, et bien d’autres encore.

Quelle place réservez-vous au texte dans votre travail ?
Dans notre travail, le texte est aussi significatif et important que les autres langages que nous utilisons (lumière, son, travail du corps, image…). Nous ne considérons en aucun cas qu’il a plus de valeur.

Que signifie le festival pour vous ? Qu’attendez-vous de la rencontre avec les autres compagnies ?
Pour nous, c’est un nœud, l’opportunité de montrer notre travail et de voir celui des autres. Rencontrer d’autres artistes est l’occasion de réfléchir, de parler et de débattre des objectifs et des défis qui sous-tendent la pratique des arts du spectacle aujourd’hui.

Photo © Alexandre Schlub

blog comments powered by Disqus