Site officiel du festival Premières, jeunes metteurs en scène européens,
Badisches Staatstheater Karlsruhe / Maillon / TNS

Credits : Poste 4 / Développlan

4 avril 2014

Roger Vontobel : Du Festival Premières au Théâtre de La Colline

  • Roger Vontobel © DR
  • Dans la jungle des villes © DR

Découvert en France en 2005 lors du Festival Premières à Strasbourg, le metteur en scène suisse Roger Vontobel a poursuivi son travail de créateur.

Roger Vontobel programmé au Théâtre de La Colline (Paris) en 2012

Accueilli régulièrement par divers festivals européens et théâtres allemands, l’artiste a été de nouveau invité en France pour créer un spectacle qui questionnait les fondements de notre société et le réveil d’une conscience endormie, Dans la jungle des villes.

De la création du collectif VontobelHamburg à la mise en scène

Un parcours entre la Suisse, l’Afrique du Sud et les États-Unis

Né en 1977 à Zurich, Roger Vontobel partage son temps entre la Suisse et l’Afrique du Sud. Après des études en comédie aux Etats-Unis, il suit une formation à la mise en scène à l’Université de Hambourg et fonde le collectif VontobelHamburg.

Sa collaboration avec l’actrice Jana Schulz

À cette occasion, il entame une collaboration avec l’actrice Jana Schulz.Leur complicité débute en 2002 lorsque Roger Vontobel adapte Philotas de Gotthold Ephraim Lessing, un monologue qui rencontre un certain succès avant d’être accueilli dans les festivals européens. Quatre ans plus tard, la pièce Spieltrieb basée sur le roman de Julie Zeh marque la continuité de leur association jusqu’en 2008. Jana Schulz obtient le rôle de Hjørdis dans Die Heden of Helgeland dans la mise en scène de Vontobel et en 2009, ce dernier lui offre le rôle-titre dans la pièce Das Käthchen von Heilbronn et celui de Penthesilea en 2010.

Festivals européens Premières (France), Impulse (Allemagne) et Fringe (Ecosse) : tremplins dans sa carrière

Les débuts avec *[fi’lo:tas]

Son [fi’lo:tas] a marqué la première édition du Festival Premières à Strasbourg dédié aux jeunes metteurs en scène européens. Production du VontobelHamburg, ce monologue a été créé en 2002, dans le cadre du « 5e Festival de politique dans le théâtre libre » au Neues Cinema des Deutschen Schauspielhauses à Hambourg. Les représentations européennes s’enchaînent avec la participation à plusieurs festivals tels qu’Impulse en Rhénanie-Palatinat et le Fringe Festival d’Edinburgh. Enfance, éducation, schizophrénie et liberté y étaient interrogées dans un monologue fiévreux qui désespère de l’absence d’utopie.

Des choix audacieux

Artiste prometteur, il travaille en tant que metteur en scène au Thalia Theater de Hambourg et au Theaterhaus d’Iéna. Nommé meilleur jeune metteur en scène par la revue Theater Heute en 2006, il obtient le prix Gertrud Eysoldt pour sa mise en scène Das goldene Vlies de Franz Grillparzer. Roger Vontobel est sollicité par le Schauspiel d’Essen, le Kammerspiele de Munich et le Schauspielhaus d’Hambourg. Les relectures audacieuses des œuvres du répertoire (Goethe, Ibsen, Schiller…) lui attribuent une reconnaissance dans le milieu théâtral.

Roger Vontobel au Schauspielhaus d'Hambourg

L’invitation de La Colline-Théâtre National (Paris)

La mise en scène de grands textes

Considérant la mise en scène comme une véritable écriture scénique, sa lecture des textes contemporains (Hilling, Mayenburg, Ravenhill...) ne s’arrête pas à une interprétation littérale. Il a dernièrement mis en scène Don Carlos de Schiller (Prix Faust 2010 du meilleur metteur en scène), Penthésilée de Kleist, Les Labdacides d’après Sophocle, Eschyle et Euripide et Tous mes fils de Miller. En 2011, il devient metteur en scène associé au Schauspielhaus de Bochum.

Une seconde reconnaissance française

C’est en mai 2012 qu’il crée Dans la jungle des villes de Bertolt Brecht à La Colline-théâtre national de Paris. Il s’agit de sa première création française que Roger Vontobel. présente ainsi : « une ville ordinaire, un jour ordinaire, dans un monde d’argent : le bruit, la boue, des gens au travail ou sans ».

Théâtre-vidéo : Dans la jungle des villes

blog comments powered by Disqus