Site officiel du festival Premières, jeunes metteurs en scène européens,
Badisches Staatstheater Karlsruhe / Maillon / TNS

Credits : Poste 4 / Développlan

21 mars 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : PREMIÈRES, LA SUITE

Le festival des jeunes metteurs en scène européens a fêté sa dixième édition en juin 2015 à Karlsruhe

Premières est né en 2005 d’une coopération entre le Théâtre National de Strasbourg et le Maillon, Théâtre de Strasbourg ; le Badisches Staatstheater a rejoint l’aventure en 2013. Premières a ainsi gagné une nouvelle dimension transfrontalière. Si, en 2005, le projet était novateur dans l’attention qu’il portait à la jeune création et à sa circulation en Europe, d’autres théâtres se sont aujourd’hui emparés de cette mission en France et ailleurs, démontrant ainsi sa pertinence et son rôle initiateur. L’arrivée successive de Stanislas Nordey et de Frédéric Simon à la tête du TNS et du Maillon est l’occasion de réaffirmer la volonté de conserver un partenariat fort entre leurs établissements et le Badisches Staatstheater, mais aussi de proposer une évolution profonde du projet autour de l’accompagnement de la jeune création en Europe. Les trois directions profitent de ce moment pour redéfinir la nature, les dates et le rythme de ce partenariat.

2016

Ainsi, l’édition strasbourgeoise de 2016 quitte le mois de juin pour s’installer en décembre, à une période plus favorable aux artistes, aux professionnels, et qui permet également d’imaginer une nouvelle relation aux publics. Les cartes vont donc se rebattre et pour ouvrir la réflexion, ce temps fort rassemblera des artistes qui ont partagé l’une des dix éditions du festival. Il permettra de découvrir leur production mais aussi d’effectuer un bilan et un retour d’expérience sur les dispositifs ayant favorisé leur insertion professionnelle. À travers ces rencontres de décembre 2016, le Maillon, le TNS et le Badisches Staatstheater veulent définir un projet qui associera largement les écoles supérieures d’art, telles que le Centre National des Arts du cirque de Châlons-en- Champagne (CNAC), l'École Nationale Supérieure de la Marionnette de Charleville- Mézières et l’École du TNS, les artistes et les professionnels autour de la définition d'une nouvelle forme de coopération qui s'efforcera d'initier de nouvelles pistes pour une Europe des artistes. Le principe de l'alternance franco-allemande sera maintenu, le nouveau projet donnant lieu à un événement se tenant une année à Strasbourg et l'année suivante à Karlsruhe.

Les trois partenaires travaillent actuellement à la programmation et à l’organisation des rencontres de l'édition 2016 qui viendront animer la vie culturelle et artistique du mois de décembre. Son contenu sera dévoilé à la rentrée 2016 à la presse, aux professionnels et au public.

blog comments powered by Disqus